Service Client : 02 31 66 44 90 (5j/7 10h-17h)
Trouver une boutique
 

__ La vaisselle Guy Degrenne

Compte tenu des caractéristiques techniques de chaque céramique,
Guy Degrenne a concentré la fabrication de ses différents modèles de vaisselle
sur la porcelaine, pour ses qualités très supérieures, et sur le grès
à très faible porosité pour ses capaciés de coloration dans la masse.

 

Qu'est ce que la céramique ?

La céramique est la transformation de matériaux minéraux (terres, argiles, sables, quartz…) sous l’action d’une élévation de température.
De fait, sous le vocable de céramique on regroupe des process très différents que l'on peut regrouper en deux familles :
• les céramiques à pâte poreuse la terre cuite la faïence
• les céramiques à pâte imperméable le grès la porcelaine la bone china la vitro-céramique

Qu'est ce qui distingue les céramiques des autres matériaux ?

Les ingrédients minéraux et leur dosage.
Les règles de cuisson nécessaires à la transformation de ces différents minéraux (nombre de cuisson, températures et durée par exemple).
Ainsi, chaque céramique a ses propres qualités et défauts.

 
 
 
 

__ Les différentes céramiques

 
 

La terre cuite

La terre cuite est la céramique la plus ancienne et la plus basique. Elle utilise des matières argileuses.
Avec la cuisson, la poterie ressort dans des teintes jaunes, cuivre ou rouge.
Cela donne un aspect très rustique, mais les produits sont poreux et non-alimentaires.

La vitrocéramique

C'est une céramique à base d'argiles colorées et de feldspath. L'absence de kaolin lui donne une teinte ivoire. Même à faible épaisseur, elle ne présente pas de transparence. Elle est Cuite à 1260 degrés, donc à une température moindre que la porcelaine, elle a une résistance mécanique plus faible que la porcelaine. Elle est également moins résistante aux chocs thermiques.

Le grès

Le grès est constitué d’une terre argileuse, à forte teneur de silice, cuite entre 1200 de 1320 degrés. A cette température (beaucoup plus élevée que pour la faïence), l’argile se vitrifie et on obtient des couleurs grises, ivoires, brunes, ou beiges. Le grès reste donc opaque mais la chaleur intense lui donne une texture très serrée qui le rend presque aussi imperméable que la porcelaine.

Découvrez nos produits en grès

 

La porcelaine

La porcelaine est une céramique à pâte dure obtenue à partir d’un mélange du fameux kaolin (50% de feldspath (25 %) et de quartz (25 %). Elle est cuite à environ 1400 degrés. Grâce au kaolin, la porcelaine a la particularité de rester blanche après la cuisson. A faible épaisseur, elle est même translucide. Là résidait donc le fameux secret des chinois… En raison de sa cuisson à très haute température, la porcelaine a une très grande résistance mécanique. Elle s'ébrèche moins que d'autres matériaux, renforçant son alimentarité, autrement dit, le fait qu’elle soit apte au contact alimentaire. La totale absence de porosité de l'émail, obtenue grâce à une cuisson aux alentours de 1400°C, assure une hygiène alimentaire maximale et une neutralité aux goûts. Sa résistance thermique est également remarquable: elle ne craint ni le congélateur ni le four. En effet, elle passe sans problème de l'un à l'autre, c’est-à-dire de moins 25 degrés à plus 300 degrés.

Découvrez nos produits en porcelaine

La faïence

Techniquement, la faïence est une poterie, réalisée à partir d'argile, de sable et de marne calcaire. Elle est cuite à environ 1000 degrés. Pour rendre la surface imperméable, on la recouvre d'un bain d'émail à base d'étain qui en cuisant donne une couleur blanche. La faïence a le mérite de pouvoir être produite à bas coûts et de donner un aspect traditionnel et artisanal. Toutefois, la faïence est un produit poreux qui se laisse traverser par des liquides comme l’eau. Les fabricants de faïence recommandent ainsi de ne pas faire tremper la vaisselle dans le bac d’un évier. Attention, la faïence réagit aux différences de température en se rétractant ou en se dilatant. Il ne faut donc jamais l'utiliser dans un four.

La céramique bone-china

Elle est fabriquée à base d'argiles et de poudre d'os calcinés (bone signifie bien ici os en anglais).
Ce mélange lui donne une plus grande légèreté que la porcelaine.
Cuite à 1260 degrés comme la vitro-céramique, elle est moins résistante que la porcelaine.
II est bon de savoir que dans certains pays il est demandé de pouvoir certifier que la bone-china est hallal, en raison de sa composition très particulière.